Accueil » Crypto-monnaie » Définition du bitcoin

Qu’est-ce que le bitcoin (BTC) ?

par | 21 Déc 2018

Le bitcoin (BTC) est la première crypto-monnaie (monnaie virtuelle) créée en 2009 par Satoshi Nakamoto. C’est un moyen de paiement accepté par un nombre croissant de commerçants, incités par des frais de transaction généralement inférieurs à ceux pratiqués par les organismes de cartes de crédit.

Le bitcoin s’échange de personne à personne sur internet en-dehors des réseaux bancaires traditionnels. Une transaction bitcoin est irrévocable et ne peut être annulée.

C’est la plus importante monnaie cryptographique décentralisée avec une capitalisation de plus de 71 milliards de dollars en 2018.

À la différence des autres devises monétaires, le bitcoin n’a pas de cours légal (il peut être refusé par un commerçant) ; sa valeur n’est pas régulée par une banque centrale (comme par exemple, la Réserve fédérale américaine pour le dollar ou la Banque centrale européenne pour l’euro).

Son unité de compte est le bitcoin (en abrégé BTC), son sous-unité de compte est le satoshi. 1 bitcoin (BTC) = 100.000.000 de satoshi.

Création et émission du bitcoin :

Dans le système traditionnel des monnaies fiduciaires, les banques centrales impriment des billets de banque pour des économies. Avec les bitcoins, c’est un algorithme informatique qui est programmé pour les générer régulièrement : La Blockchain. Ils le sont graduellement avec au bout un plafond de 21 millions d’unités :

  • Entre 2009 (année de sa création) et 2013, 50 bitcoins étaient créés toutes les dix minutes. Ce montant étant divisé par deux tous les 210 000 blocs minés (tous les 4 ans environ).
  • De janvier 2013 à juillet 2016, 25 bitcoins étaient créés toutes les dix minutes.
  • Depuis le 9 juillet 2016, 12,5 bitcoins sont créés toutes les dix minutes.
    Ces bitcoins créés toutes les 10 minutes sont attribués au mineur qui a réalisé la validation du bloc.

La limite (21 millions de bitcoins) pourrait être atteinte aux alentours des années 2140. C’est aussi une de ses limites. En effet, la blockchain a été créée dès le départ pour ne pas pouvoir contenir plus de 21 millions de Bitcoins, c’est un quota fixé par son créateur. À ce jour, plus de 17 434 012 Bitcoins sont en circulation.

Contrôle, Validation et signature des transactions du bitcoin :

Imaginez un acheteur qui paie en bitcoin, cela part de son compte personnel (un portefeuille par exemple) que l’on appelle une « adresse ». Un envoi de bitcoin correspond donc à un transfert d’une adresse « A » à une adresse « B ». La transaction est vérifiée par le réseau, puis enregistrée dans un bloc.

Un bloc est une suite consolidée de transactions qui ont eu lieu sur une période de temps donnée. On les met à la suite, et ça donne la chaîne de blocs ou blockchain.

Les transactions sont assemblées en “blocs” par les mineurs, en ajoutant un en-tête qui contient notamment la taille du bloc, le nombre de transactions qu’il contient, la date et l’heure. Ils les convertissent ensuite en ce qu’on appelle un “hash” (suite de nombres et de lettres). Celui-ci est ensuite accroché au bloc, puis intégré dans la chaîne de blocs. Il faut savoir qu’un hash est calculé aussi en utilisant le hash du bloc précédent, autrement dit, la chaîne est fortement liée.

En plus de créer les bitcoins, la blockchain constitue aussi une « base de données » qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création.

Le minage est une opération technique permettant de valider un ensemble de transactions à l’intérieur d’un bloc.

Le hash est en fait une signature électronique. Il est stocké avec le bloc, à la fin de la blockchain.

Le minage est-il l’affaire exclusive d’un groupe de spécialiste ?

Toute personne peut se lancer dans le minage de Bitcoin. Pour cela, il suffit : Soit d’investir dans une infrastructure technique trop complexe si vous êtes un expert en informatique, soit d’optez pour le Cloud Mining. Le Cloud Mining consiste à acheter virtuellement du matériel informatique à un prestataire pour une durée déterminée : tout se fait en ligne.

Revenu des mineurs

Les bitcoins créés toutes les 10 minutes sont attribués au mineur qui a réalisé la validation du bloc ; En plus de cela, les mineurs récupèrent le montant des frais de transactions payés sur l’ensemble des transactions contenues dans le bloc.

Comment recevoir et dépenser des bitcoins ?

Commencez par créer votre portefeuille.

Générez-y votre adresse publique, laquelle se présente sous la forme d’une chaîne de caractères du type “34eFfugtubn7qfRrQuZKbPnLwwsbYjSmM1”, l’équivalent d’un numéro de compte.

  • Pour recevoir des bitcoins, il suffit de fournir votre adresse publique au débiteur.
  • Pour envoyer des bitcoins, accédez à votre portefeuille, utilisez l’adresse publique de votre créancier, puis suivez les étapes nécessaires.

Acheter, vendre ou échanger des bitcoins :

Un grand nombre de plate-formes de change vous proposent de convertir vos devises (dollars, euros, etc.) en crypto-monnaies (et réciproquement), moyennant des frais.

Des sites publicitaires permettant d’obtenir gratuitement des fractions de bitcoin. (exp. Robinets à bitcoin)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Sous-catégories

7
Portefeuilles de
crypto-monnaie

12
Sites d’échange,
de Trading de
crypto-monnaies

13
Robinets à
crypto-monnaies

9
Sites
rémunérateurs

2
Sites pour
paiements en ligne

Pin It on Pinterest

Partagez ça !

Partagez ça !

Partagez cette publication avec vos amis !