Accueil » Crypto-monnaie » Définition

Qu’est-ce que la crypto-monnaie ?

par | 31 Oct 2018

Qu’est-ce qu’une crypto-monnaie ?

Une crypto-monnaie est une monnaie électronique pair à pair et décentralisée dont l’implémentation se base sur les principes de la cryptographie pour valider les transactions et la génération de la monnaie elle-même.

Aujourd’hui, toutes les Monnaies cryptographiques (Bitcoin, Ether, Litecoin, Dogecoin, etc.) sont des monnaies alternatives, dans le sens où aucune nation n’a adopté une monnaie cryptographique comme monnaie fiduciaire.

Les crypto monnaies se développent en marge des monnaies fiduciaires en vigueur dans les pays et leurs valeurs dépendent de la loi de l’offre et de la demande comme l’or, le pétrole, le cacao, etc…

Il est ainsi nécessaire de comprendre que la cryptographie est une composante essentielle de ces monnaies qui permet de garantir la non-répudiation des opérations (traçabilité + intégrité + disponibilité) ainsi que la sécurité des transmissions (confidentialité + intégrité).

Création et émission de la crypto-monnaie :

Dans le système traditionnel des monnaies fiduciaires, les banques centrales impriment des billets de banque pour des économies. Avec la crypto-monnaie c’est différent. En effet, les monnaies cryptographiques ne sont pas imprimées du tout : Elles sont créées à partir d’une technologie informatique appelée « Blockchain ».

La Blockchain est un algorithme informatique qui est fait pour créer individuellement chaque crypto-monnaie. Elle est aidée dans cette tâche par des entreprises appelées « Mineurs » qui mettent à disposition la puissance de leurs ordinateurs pour effectuer les calculs nécessaires à son fonctionnement. Cette puissance de calcul permet de vérifier, puis de sécuriser la validité de toutes les transactions enregistrées dans la blockchain.

La blockchain est aussi l’outil qui stocke toute l’historique des transactions effectuées entre ses utilisateurs depuis sa création. Lorsqu’une transaction est émise, elle est transmise et validée par les ordinateurs qui composent le réseau. Cette validation est un calcul à la complétion duquel toute personne peut proposer son ordinateur pour participer à la résolution des calculs. Dès lors qu’une transaction est validée, chaque ordinateur ayant participé à sa validation, se voit attribuer un certain montant de monnaie électronique, au prorata de sa participation au calcul.

Sauf exceptions, la majorité des crypto-monnaies est conçue pour que la création de nouvelles unités de monnaie soit graduelle, tout en plaçant un plafond à la masse monétaire qui sera à terme en circulation. Ceci est fait dans le but d’imiter la rareté (et la valeur) des métaux précieux et d’éviter l’hyperinflation.

Comparées aux monnaies ordinaires maintenues par des institutions financières ou gardées en espèce, les Monnaies cryptographiques sont gérées par un grand livre de comptes ouvert et consultable de tous (la blockchain) qui répertorie l’ensemble des transactions depuis l’origine. Une monnaie cryptographique n’est donc pas anonyme dans la mesure où n’importe quelle transaction est consultable sur internet avec mention de l’adresse électronique du compte émetteur et receveur ainsi que le montant de la transaction. Pour autant, ces transactions sont infalsifiables et inviolables grâce au recours à la cryptographie. Il existe des exceptions à cette règle comme le Darkcoin et le Zerocoin ainsi que le Bytecoin, Black Coin qui sont des monnaies totalement anonymes.

Avantages et inconvénients de la crypto-monnaie :

Avantages :

> Monnaies ne dépendant pas de banques centrales.

> Conçues pour Internet. Ce sont des alternatives concrètes aux systèmes de paiement traditionnels. Elles permettent d’augmenter l’accessibilité du commerce en ligne dans les pays en voie de développement.

> Transparence : toutes les transactions sont publiques mais les propriétaires et les destinataires de ces transactions sont des adresses.

> La crypto-monnaie ne peut pas être contrefaite ou usurpée. Le protocole de chiffrement est aussi conçu pour être très résistant contre une liste impressionnante d’attaques informatiques, incluant les attaques par déni de service distribué.

> Frais de transfert nuls et inférieurs aux banques classiques et aux sociétés de transfert de fonds (type Paypal, Western Union).
Transferts rapides de quelques secondes à quelques minutes par rapport aux virements bancaires (quelques heures à quelques jours).

> Transferts possibles à l’échelle mondiale indépendamment du pays.

> Absence de plafond et de minima dans les transferts.

> Absence d’intermédiaire (banque, dépositaire) : le crédit est porté directement sur l’adresse de réception.

> Irréversibilité des transactions : le réceptionnaire de la monnaie ne peut pas subir d’annulation.

> N’importe quel particulier ou société peut transférer de la monnaie.

> Stockage de la crypto-monnaie à distance sur un serveur ou en téléchargement sur une clef.

> Pour certaines crypto-monnaies, la quantité totale pouvant être créée est capée rendant ce type de monnaie déflationniste par essence (la quantité de monnaie ne peut que décroître dans le temps).

Inconvénients :

> Faible recours des crypto-monnaies par le grand public (~ 150 millions USD / jour en mars 2016 pour Bitcoin).

> Réseau de paiement peu développé en croissance.

> Développement de plusieurs types de crypto-monnaies en parallèle diluant l’intérêt d’en adopter une plus qu’une autre.

> Volatilité des crypto-monnaies.

> Irréversibilité des transactions : l’annulation est impossible. Seul le destinataire peut décider de renvoyer la crypto-monnaie.

> Sécurisation nécessaire (comme n’importe quel compte en banque traditionnel) contre les hackers : mot de passe, double authentification.

> Interdiction d’utilisation de certaines crypto-monnaies dans certains pays (Russie).

> La crypto-monnaie perdue (à la suite d’un téléchargement sur une clef USB ou disque dur) est définitivement perdue.

> Répartition de la crypto-monnaie inégale entre les premiers utilisateurs et les utilisateurs actuels (index de Gini dégradé).

> Lobby bancaire s’opposant a l’utilisation de ce type de monnaie et défendant leurs systèmes traditionnels.

Comment s’approvisionner de la crypto-monnaie ?

> Un grand nombre de plate-formes de change vous proposent de convertir vos devises (dollars, euros, etc.) en coins (et réciproquement), moyennant des frais.

> Des sites publicitaires permettant d’obtenir gratuitement des fractions de coin, comme par exemple les Robinets à Bitcoin.

> Le minage : Les mineurs effectuent avec leur matériel informatique des calculs mathématiques pour le réseau de minage afin de confirmer des transactions et augmenter leur sécurité. Comme récompense pour leurs services, ils collectent les coins nouvellement créés ainsi que les frais des transactions qu’ils confirment.

> Solution réservée aux entreprises : la vente de biens ou de services.

Surveillance par les autorités et légalité :

De par leur construction intrinsèque, les crypto-monnaies échappent à toute régulation. Néanmoins leur surveillance est discutée par les autorités monétaires sur deux axes :

> Contrôler la légalité des biens ou des services achetés grâce aux crypto-monnaies et ainsi éviter les achats illégaux (drogue…).

> Surveiller la conversion en devises légales et ainsi détecter le blanchiment d’argent d’origine criminelle.

De manière générale, le statut juridique des crypto-monnaies varie considérablement d’un pays à l’autre. Pour certains pays, les monnaies, ou certaines d’entre elles, sont légales et permettent de commercer librement, dans d’autres le statut n’est pas encore défini alors qu’en fin la législation concernant les crypto-monnaies est encore en train d’évoluer ou les a totalement interdites.

Les services fiscaux américains ont jugé par ailleurs que le Bitcoin serait traité comme un bien immatériel, par opposition au Dollar, l’assujettissant à l’impôt sur les gains en capital. Un groupe de chercheurs d’Oxford et de Warwick, ont montré que le bitcoin a des caractéristiques similaires aux métaux précieux.

Classement des crypto-monnaies dans le monde :

Coinmarketcap.com réalise régulièrement le classement des monnaies cryptographiques en fonction de leur valorisation boursière et bien d’autres critères. Sans surprise, le Bitcoin arrive toujours en tête.

Référence :
wikipedia.org

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Sous-catégories

7
Portefeuilles de
crypto-monnaie

12
Sites d’échange,
de Trading de
crypto-monnaies

13
Robinets à
crypto-monnaies

9
Sites
rémunérateurs

2
Sites pour
paiements en ligne

Bookmarked By

Pin It on Pinterest

Partagez ça !

Partagez ça !

Partagez cette publication avec vos amis !